LE TOUR DE FRANCE DU CNCC : PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS AUX POUVOIRS PUBLICS EN RÉGIONS

Afin d’illustrer les thématiques de son « livre blanc », en particulier le renforcement du partenariat entre acteurs publics et privés au bénéfice du citoyen-consommateur, le CNCC, avec l’aide de ses adhérents, est parti à la rencontre des pouvoirs publics en régions.

Débuté par Lyon, le 20 janvier puis Lille le 26 janvier avant de plonger vers le grand sud à Montpellier le 23 février et Nice le 3 mars, notre tour de France a pris fin à Bordeaux le 17 mars. Il s’est accompagné d’une campagne « teasing » dans la Presse Quotidienne Régionale sur le thème des centres commerciaux « Premier site de rencontres en France ! » avec la possibilité, pour chaque lecteur via un lien associé d’identifier les 3 équipements commerciaux les plus proches de chez lui. Il a enfin donné lieu dans les mêmes titres de la PQR à une interview dans laquelle le CNCC a pu exprimer son point de vue et défendre les intérêts de la filière.

Qu’ils soient maires, élus locaux, représentants des intercommunalités, élus régionaux ou représentants des organismes consulaires ou des agences de développement, l’ensemble des interlocuteurs rencontrés s’est retrouvé autour d’un même constat : la vision manichéenne relayée au niveau national des oppositions centre-ville/périphérie ou petits/grands commerçants ne trouve pas nécessairement de traduction opérationnelle sur le terrain.

Le grand enseignement de cette tournée aura été en effet de constater que la coopération entre acteurs publics et privés, dès lors que le projet répondait à une logique socio-démographique et s’inscrivait dans une dimension globale d’aménagement urbain, permettait de développer des opérations réussies sur la base d’engagements réciproques. Dans chaque région, restructuration-rénovation d’espaces vieillissants, implantation d’équipements multifonctionnels (commerces, loisirs, bureaux, logements) ou réhabilitation de friches de cœur ou d’entrée de ville ont été mis en avant comme autant d’exemples réussis et vertueux.

L’expertise des opérateurs privés s’appréhende pour la collectivité comme une boîte à outils lui permettant de disposer des éléments les plus adaptés au développement de son territoire. Plus ce dialogue est noué en amont, plus les chances de réussite d’acceptation du projet sont grandes.

Le CNCC tient à remercier ses adhérents qui ont bien voulu l’accompagner tout au long de ses rencontres apportant leurs témoignages de ce qu’un dialogue constructif avec les pouvoirs publics pouvait produire au bénéfice du citoyen-consommateur.

Place désormais aux candidats à l’élection présidentielle dont le CNCC rencontre actuellement les équipes afin de poursuivre la présentation de son « livre blanc » et de ses propositions.

Consultez ici les articles parus dans la Presse Quotidienne Régionale :

06/02/2017 : VOIX DU NORD – NORD ÉCLAIR

28/02/2017 : MIDI LIBRE

20/03/2017 : SUD OUEST