Face à l’accroissement de la crise sanitaire, un certain nombre de métropoles (Marseille en premier lieu, Paris, Lyon, etc.) est passé en zone d’alerte maximale obligeant les Préfets à adopter des dispositifs spécifiques concernant notamment les centres commerciaux (ERP de type M).

Ainsi, au regard de la première métropole concernée Aix-Marseille, le Préfet des Bouches du Rhône avait dans un premier temps établi un plafond de 1 000 visiteurs au sein des centres commerciaux sans tenir compte des surfaces et densités permises par les espaces.

Grâce à une mobilisation collective, l’arrêté a été modifié en instaurant un critère de densité de 1 personne/ 4m². Mesure qui avait fait ses preuves à l’occasion du déconfinement le 11 mai dernier.

A l’occasion du classement des autres métropoles en alerte maximale (Paris et sa petite couronne), cette jauge s’est appliquée pour l’ensemble des centres commerciaux concernés au travers des arrêtés préfectoraux.

Voir l’arrêté préfectoral.