L’année 2021 n’a pas été un exercice facile pour les centres commerciaux qui ont été particulièrement touchés par la crise sanitaire et ont dû subir successivement des couvre-feux, des fermetures et les contrôles obligatoires du passe sanitaire.

En dépit de ce contexte, ils ont démontré leur capacité à maintenir un taux de fréquentation résilient, quasi-équivalent à celui de 2020 (- 0,8% en cumul à fin décembre), prouvant la fidélité des consommateurs à un modèle dont il n’est pas inutile de rappeler les atouts : diversité de l’offre, praticité d’accès, confort d’achat, convivialité du lien social.

Les centres commerciaux ont apporté par ailleurs la preuve de leur contribution à l’indispensable transition écologique. Selon une étude réalisée en 2021 par le cabinet EY, ils génèrent 10 fois moins d’emballages, ont 4 à 10 fois moins d’impact sur la biodiversité, produisent moins de gaz à effet de serre et créent +20% d’emplois par million de chiffres d’affaires que celui de l’e-commerce (cf résumé de l’étude EY).

Enfin, les centres commerciaux ont assumé leur responsabilité citoyenne et probante tout au long de la crise en laissant le libre-accès aux magasins offrant des produits essentiels, en particulier alimentaires et pharmaceutiques. Ils ont installé, à la demande du gouvernement, des centaines de plates-formes de dépistage et de vaccination (plus de 2 millions de doses y ont été administrées en 2021).

Gontran THÜRING, Délégué Général du CNCC déclare « Trop souvent stigmatisés et caricaturés à tort, les centres commerciaux continueront en 2022 à écologiser, animer et vitaliser les territoires qui les accueillent ».


Lire le communiqué en PDF.

Contact Presse : communication@cncc.com