Le CNCC salue la décision du gouvernement de ne plus soumettre au contrôle du passe sanitaire les grands centres commerciaux dans les départements dans lesquels le taux d’incidence est demeuré ou demeurera inférieur à 200 pour 100 000 habitants pendant sept jours consécutifs. Il réitère néanmoins sa demande d’une suppression de cette mesure pour tous les départements, compte tenu du protocole sanitaire toujours respecté par tous les centres commerciaux et alors que plusieurs études scientifiques ont prouvé qu’ils ne constituaient pas des lieux propices à la propagation du virus. Il souligne une fois de plus le caractère discriminatoire de ladite mesure par rapport aux autres formes de commerce.

Le CNCC rappelle enfin l’impact économique massif que la mise en place du contrôle du passe a eu pour tous les commerçants des centres commerciaux en fonction d’une baisse moyenne de plus de 20% de leur fréquentation, qu’ils aient été soumis ou non à cette mesure. Il réclame en conséquence une nécessaire indemnisation de l’Etat dans les meilleurs délais, le dispositif coûts fixes ne permettant pas de couvrir le préjudice subi.

Téléchargez le Communiqué de Presse.