C’est sous l’égide de la commission High Street Retail et avec le concours de son Président Thierry Fourez que le CNCC a pu rencontrer Violette Spillebout, candidate aux élections municipales à Lille, dans le cadre de ses rencontres avec les élus locaux.

Après une présentation par Thierry Fourez du panorama de la situation de l’agglomération lilloise et de son énorme potentiel d’attractivité quelque peu « endormi », Violette Spillebout a pu présenter son programme de redynamisation de la ville Lille et de son commerce. Conçu autour de trois piliers principaux, cette redynamisation a pour objectif premier de redonner confiance aux commerçants afin de les accompagner et de les encourager à s’installer et investir. Deuxième volet de ce programme, la volonté de créer une expérience shopping complète en réhabilitant un cadre de vie propice (collecte des déchets, mobilités, sécurité), en remettant en avant les enjeux patrimoniaux de la ville et en revalorisant des identités de quartier autour de plans d’animations spécifiques. Enfin, dernier volet, la nécessité de redonner à la ville le rayonnement international que son implantation géographique lui procure (bassin de 78 millions de consommateurs dans un rayon de 300 kilomètres).

Le CNCC, par la voix de Gontran Thüring, s’est félicité de la prise en considération du commerce et d’un programme aussi pragmatique qu’ambitieux. Il a rappelé que ce tour de France des élus locaux et des candidats mettait en évidence la nécessité d’une union sacrée de toutes les parties prenantes (élus, managers de centre-ville, associations de commerçants, CCI, etc.), seule garantie d’une réussite territoriale dont le commerce constitue la pierre angulaire.

Dernier point de cette rencontre, la mise en avant par Violette Spillebout de l’atout représenté par la présence d’un centre commercial qui donne l’occasion de requalifier des rues à proximité en déshérence et permettre de refaire de la couture urbaine.