La fréquentation des centres commerciaux le samedi 1er décembre (source Quantaflow) a enregistré une baisse de l’ordre de 14% équivalente à celle du samedi précédent.

Logiquement les centres de périphérie en région ont été les plus impactés. En revanche, et contrairement aux deux dimanches précédents qui avaient enregistré une hausse de la fréquentation, le dimanche 2 décembre a connu une chute de -11%.
Cette évolution est sans doute liée à une rétention de consommation en réaction aux images de violence du week-end. Par ailleurs, au-delà des blocages des accès aux sites commerciaux, des tentatives d’intrusions violentes ont été constatées dans un certain nombre de sites comme au Centre Deux, à Saint Etienne, ou au centre Salanca à Perpignan.

Le CNCC a pris acte des mesures obtenues par le gouvernement auprès des banques et des compagnies d’assurance pour reporter certaines échéances au bénéfice des commerçants. Il demande également que soit élargi le régime des ouvertures dominicales au-delà des fêtes de fin d’année de façon à compenser partiellement le déficit de chiffres d’affaires des dernières semaines.