Lancées par Bruno le Maire le 1er décembre autour des Ministres Gourault, Borne, O et Griset, les Assises du Commerces vont permettre de tracer les grandes lignes d’une politique « commerciale » de la France à l’image de la politique industrielle ou agricole.

Parce que « nos modes consommation font nos modes de vie », les enjeux du commerce dans le quotidien des français obligent l’ensemble du gouvernement à se mobiliser autour des sujets majeurs suivants : digitalisation, territoires, équité et emploi.
Ces thématiques feront l’objet de 4 ateliers réunis durant 3 semaines au mois de décembre et d’un rapport remis au Président de la République et au Premier Ministre au mois de janvier 2022. Au regard du contexte et calendrier, le Ministre de l’Economie a d’ores et déjà indiqué qu’il n’y aurait pas de mesure législative ou fiscale.

Le CNCC a participé activement à ce lancement grâce à la présence de Marie Cheval, PDG de Carmila et vice-présidente du CNCC, au sein de la table ronde consacrée aux territoires en présence de la Ministre de la Cohésion des Territoires Jacqueline Gourault. Rappelant la complémentarité des différentes formes de commerce dans les territoires, Marie Cheval a appelé de ses vœux le dépassement du clivage obsolète entre centre-ville et périphérie et l’identification de trois chantiers majeurs : les synergies de l’omnicanalité, la mixité fonctionnelle et urbaine et la requalification des entrées de ville dégradées.

Marie Cheval, PDG de Carmila et vice-présidente du CNCC ©PBagein.

Sur ce dernier point, la Ministre de la Cohésion des territoires a souligné l’importance de ce sujet identifié par le Président de la République récemment.

Le CNCC sera représenté dans tous les ateliers de ces Assises et y contribuera en poussant un certain nombre de propositions de façon à défendre les intérêts de la filière des espaces commerciaux.

Pour plus d’informations : 
Dorian LAMARRE
Directeur des Affaires Publiques
dlamarre@cncc.com