Cushman & Wakefield livre son analyse du marché français de l’immobilier de commerce au troisième trimestre 2019. Il ressort que, malgré un contexte économique international qui montre des signes d’instabilité, la France semble tirer son épingle du jeu avec un rythme de croissance régulier qui devrait conduire à une hausse de 1,3 % en fin d’année.

« Il s’agit d’un résultat honorable et encourageant, à en juger par un retour de la confiance depuis quelques mois qui se traduit par une hausse du pouvoir d’achat alimentant à la fois l’épargne (15,1 %) et la consommation des ménages (évaluée à +1,1 % à fin 2019 contre 0,9 % en 2018 selon l’Insee) », précise C&W dans un communiqué.

Une fois n’est pas coutume, cette embellie estivale a profité aux commerces de centres-villes, qui font leur retour sur le devant de la scène, ainsi qu’aux retails parks et certaines typologies de centres commerciaux, renouant ainsi avec la fréquentation (+0,4 % en cumul annuel à fin septembre selon le CNCC, vs -1,9 % en 2018), et par voie de conséquence un redémarrage à la hausse de leur activité.

Article publié le

Voir l’article dans son intégralité.