Il y a un an tout pile, Bocage lançait un abonnement permettant à ses clientes de louer des paires de chaussures neuves et de pouvoir en changer tous les deux mois, moyennant 34 euros mensuels. Nommée « L’Atelier Bocage » et ayant pour l’heure séduit 800 clientes, cette initiative se renforce aujourd’hui du nouveau service « Comme neuves », concrétisant l’ambition de l’enseigne du groupe Eram de s’inscrire dans une logique de mode circulaire. Ce dernier se matérialise par un corner de revente d’occasion en magasin, commercialisant à prix barrés les souliers Bocage portés et rendus par les abonnées, après reconditionnement.

Un premier test a débuté le 10 octobre dans le magasin de Nantes (20 Rue d’Orléans), qui constitue un laboratoire pour la marque aux 120 points de vente dans l’Hexagone. Un meuble à compartiments présente les paires de seconde main étiquetées à -50 % par rapport à leur prix initial.

“Nous allons ensuite installer en début d’année 2020 un corner de 25 mètres carrés dans notre nouvelle boutique de la rue de Rivoli à Paris”, annonce Clémence Cornet, directrice marketing de la marque née en 1966 en Vendée. L’enseigne va ainsi déménager sur cette artère, au numéro 90, pour prendre possession d’un emplacement de 150 mètres carrés.

L’espace alloué aux chaussures “Comme neuves” dans le magasin nantais. – Bocage

Article rédigé par Marion Deslandes paru le 17 oct. 2019 dans Fashion Network.

Consulter l’article dans son intégralité en cliquant ici.