Chers amis,

Cette année 2021 s’achève et on peut affirmer sans exagérer qu’elle aura été mouvementée pour notre filière : couvre-feu en début d’année, fermeture progressive des commerces à partir de fin janvier pour les plus grands centres commerciaux, contrôle du passe sanitaire imposé au mois d’août, cinquième vague et arrivée d’un variant sud-africain …

Malgré cette succession d’évènements pour le moins malheureux, les espaces commerciaux ont su faire preuve d’une résilience exceptionnelle, comme en témoignent nos derniers indices. Il faut aussi rappeler qu’ils ont démontré leur utilité citoyenne en demeurant en permanence ouverts pour permettre un accès aux produits essentiels et en accueillant de très nombreuses plates-formes de tests et de vaccination. Ils ont également prouvé, si c’était nécessaire, leur utilité sociale car nos concitoyens y sont vite et massivement revenus dès leur réouverture, parce qu’ils offrent évidemment une expérience qu’une livraison à domicile, aussi pratique soit-elle, ne pourra jamais remplacer.

Hasard du calendrier pré-électoral, le gouvernement a, comme vous le savez, lancé en cette fin d’année des Assises du Commerce. Nous y avons bien entendu participé activement, en particulier aux ateliers 2 et 3 dont les thèmes respectifs étaient «Comment préserver et développer le commerce dans les territoires» et «Comment renforcer l’équité entre les acteurs et leur compétitivité». Nous avons adressé aux rapporteurs des contributions écrites de façon à défendre nos intérêts, en particulier au regard de l’urbanisme commercial et de l’équité fiscale et réglementaire.

Comme vous le verrez dans notre carte de vœux, nous allons poursuivre nos actions en 2022 que nous avons résumé en trois mots clefs : écologiser, vitaliser et omnicanaliser. Il nous semble en effet qu’ils résument bien les enjeux économiques et sociétaux à venir qui feront sans aucun doute l’objet de débats publics animés à l’occasion des prochaines élections présidentielle et législative. Nous y prendrons part bien évidement.

Je tiens également à vous remercier de votre soutien, vous souhaiter d’excellentes fêtes et, au nom de toute la délégation générale du CNCC, vous présenter nos meilleurs vœux pour l’année 2022 ! 

Gontran THÜRING, Délégué Général du CNCC

 

Contribution du CNCC à l’atelier n°1 : Comment adapter le commerce aux nouveaux modes de consommation ?

Contribution du CNCC à l’atelier n°2 : Comment préserver et développer le commerce dans les territoires ?

Contribution du CNCC à l’atelier n°3 : Concurrence et compétitivité Contribution du CNCC