Sans faire exception à la règle,  le commerce physique est encore en 2020 la cible de complexifications législatives et réglementaires, face à des pure players toujours plus inventifs.

La crise sanitaire a mis en lumière les importantes externalités négatives du e-commerce : impacts environnementaux des livraisons à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, impacts écologique des projets d’implantations de futurs entrepôts, conditions de travail illégales des salariés des centres logistiques, …

Mais malgré cela, aucune action gouvernementale n’a eu lieu. Aucun projet de loi n’a proposé l’encadrement des activités des pure players.

Ces différences de traitements, sans réel objectif d’intérêt général pèsent lourdement sur le commerce physique. Alors que ce dernier traverse une période particulièrement difficile, le CNCC s’est battu pour rétablir l’équité fiscale à travers les différents projets de lois de finances et la révision des valeurs locatives.

Découvrez les propositions et actions  du CNCC en matière de fiscalité dans L’Observatoire des sites commerciaux 2020

Votre contact au sein du CNCC : 
Dorian LAMARRE
Directeur des Affaires Publiques
dlamarre@cncc.com