Impact des manifestations des gilets jaunes sur le Black Friday  

Les centres commerciaux enregistrent une baisse de 9% de leur fréquentation

 

« Rappelons que le Black Friday est une opération promotionnelle à l’origine américaine qui a débuté en France dans les centres commerciaux en 2014 et qui a connu chaque année un développement exponentiel. A quelques semaines de Noël, cette journée qui s’étend en fait sur tout un week-end marque le début de la saison du shopping des fêtes de fin d’année. Il représente donc un rendez-vous stratégique pour le commerce. Notons d’ailleurs que cette année, la plupart des centres commerciaux ont lancé des campagnes de communication pour soutenir l’évènement et que plus de 50% des enseignes qui y sont présentes ont adhéré à l’opération avec des offres promotionnelles » déclare Gontran Thüring, délégué général du CNCC.

En 2017, la fréquentation des centres commerciaux avait enregistré une hausse de plus de 8% et l’on pouvait s’attendre à une augmentation encore plus significative cette année. Malheureusement, le mouvement des gilets jaunes a produit l’effet inverse avec une baisse de 9% sur l’ensemble du WE dont – 15% le samedi (source Quantaflow pour le CNCC), jour traditionnellement de plus forte affluence avec une grande disparité entre l’Ile de France et les autres régions. Les blocages des routes et ronds-points a en effet fortement pénalisé en province les centres périphériques uniquement accessibles en voiture.

Alors que va se tenir aujourd’hui une réunion d’une cellule de crise à Bercy, le CNCC souhaite attirer l’attention des pouvoirs publics sur la fragilisation d’une filière qui représente 5% du PIB, 525 000 emplois et 26 milliards d’euros de recettes fiscales.