Le CNCC souligne que cette mesure est à la fois inacceptable et impraticable comme l’a souligné l’avis du Conseil d’Etat.

Il rappelle que les centres commerciaux respectent strictement le protocole sanitaire auquel ils sont soumis et que nombre d’entre eux mettent à disposition des espaces de dépistage et de vaccination, en collaboration avec les ARS.


Ci-joint le communiqué de presse du Conseil du Commerce de France.

Voir le Communiqué de Presse.