Le mardi 17 mars de 9h à 17h à Paris, Cadre de Ville et SCET organise en partenariat avec le PROCOS et le CNCC une conférence, débats sur l’Urbanisme commercial : entre liberté d’implantation et régulation pour une dynamique des territoires.

Le paysage commercial traverse des mutations. Les transitions digitales, écologiques, sociétales, territoriales ouvrent de nouveaux questionnements face aux modèles qui, de la fin des années 1960 au début des années 2010, ont fabriqué le commerce dit de « périphérie » et fragilisé les centres-villes et certains quartiers, principalement dans les secteurs « détendus ».
Les parts de marché du commerce en ligne bouleversent les pratiques de consommation. Enfin, les périphéries elles-mêmes changent et la dialectique simplificatrice opposant ces dernières aux centres-villes doit être appréhendée, plus largement, à l’échelle du projet de territoire.

La Loi SRU complétée de la Loi ALUR constitue le cadre de l’urbanisme opérationnel contemporain : il incite les territoires à se saisir du développement durable et à l’appliquer à l’urbanisme commercial. Mais le constat dressé dès 2015 est que le cadre n’est plus suffisant.
Pour amorcer la revitalisation commerciale, il faut à la fois combiner des actions plus coercitives et des initiatives plus agiles, combinant le public, le privé et les citoyens-consommateurs.

La Loi ELAN et ses textes d’application, désormais parus, adopte en ce sens une double approche, dans le sens d’une régulation renforcée de l’évolution des projets et dans celui d’une contractualisation facilitée pour dynamiser l’immobilier et les projets commerciaux.

Comment se saisir de ces évolutions ?
Quels premiers retours d’expériences ?
Quelles perspectives de développement pour les collectivités, les EPL, les opérateurs urbains, les promoteurs, les acteurs du commerce, les bailleurs, les bureaux d’études et les concepteurs ?
Comment resituer ces opportunités dans les grandes tendances de l’évolution du paysage commercial ?

Cadre de ville et la SCET vous proposent un temps fort où seront évoqués les sujets suivants :
=> Une matinée pour décortiquer les nouveautés juridiques, les impacts de la Loi ELAN et leurs effets sur le terrain.

  • Quelles nouvelles règles pour les implantations commerciales (CDAC, analyses d’impacts…) et quels premiers retours d’expérience des porteurs de projets ?
  • Quels nouveaux dispositifs de contrôle de l’ouverture des commerces et de lutte contre la vacance et les friches commerciales ?
  • Quelles nouvelles possibilités offertes avec les Opérations de revitalisation commerciale (ORT) et quelles protections de celles-ci ?

=> Une après-midi dédiée aux stratégies des acteurs, pour échanger autour des projets, de leurs montages opérationnels et financiers, de la prise en compte des nouveaux cadres juridiques.

  • La revitalisation des centres-villes et des quartiers en action :  management de centre-ville, foncières commerce, véhicules financiers et de portage (dont rôle de la Banque des territoires), baux, urbanisme transitoire.
  • Les périphéries en question : réhabilitation et renouvellement des centres-commerciaux et des entrées de ville, mixités urbaines et environnementales, évolution des concepts, nouveaux liens centres-périphéries ?

PRÉ-PROGRAMME

9h – Accueil café

9h30 – Enjeux et perspectives de l’urbanisme commercial en France

LES IMPACTS DE LA LOI ELAN SUR L’URBANISME COMMERCIAL

10h – Une régulation renforcée des implantations commerciales

10h45  – Plus de contrôle après la délivrance de l’autorisation et un dispositif de démantèlement des commerces désaffectés revisité

11h30 – Le nouveau régime des implantations commerciales dans les ORT pour lutter contre le déclin de certains zones urbaines

13h – Déjeuner

14h15 – Perspectives par Stéphane Keïta, Président Directeur général de La Scet

14h30 – Regards croisés : Revitalisation des territoires 

15h30 – Regards croisés : Commerces de périphérie : commencent se modernisent-ils ?

16h30 – Conclusions de la journée

 

Inscription en ligne : cliquez ici

Téléchargez le bulletin d’inscription

Renseignements par mail