Forte d’une nouvelle stratégie RSE présentée l’été dernier, par laquelle la foncière entend notamment atteindre la neutralité carbone à horizon 2030, Frey muscle ses engagements environnementaux et sociétaux en devenant la première foncière française à adopter la qualité d’entreprise à mission.

Adoptée à l’unanimité par ses actionnaires le 29 janvier dernier à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, la résolution visant à adopter le statut de société à mission, conformément à la loi Pacte, inscrit dans les statuts de la foncière sa raison d’être, « remettre le commerce au service de l’intérêt collectif ».

« Frey souhaite s’engager de façon transparente à aller encore plus loin en termes de responsabilité environnementale, sociale et sociétale dans ses activités, explique Antoine Frey, président-directeur général de la foncière. Nous avions envie depuis longtemps de faire de ces ambitions le cœur de notre stratégie, donc le meilleur moyen de le mettre en perspective de façon transparente, et surtout de générer une dynamique qui embarque les parties prenantes avec nous, était de devenir une entreprise à mission. Nous prenons ainsi aux yeux de tous des engagements sur les moyens que l’on met en œuvre pour les atteindre. »

Des engagements chiffrés

À cette fin, Frey se fixe trois objectifs. D’abord, faire du commerce un levier de mixité urbaine, notamment en généralisant sur l’ensemble de ses projets de plus de 20 000 m² une mixité programmatique alliant aux activités commerciales des usages tels que le logement, le bureau, les services publics et les lieux associatifs, culturels ou sportifs, selon les besoins des territoires.

Article paru dans Business Immo le 02/02/2021.

Voir l’article dans son intégralité.

Crédit Photo : Frey